La tortue à nez de cochon

La tortue à nez de cochon Carettochelys insculpta est l’une des tortue les plus atypiques ! Et non, malgré les apparences il ne s’agit pas d’une tortue de mer, c’est une proche cousines des tortues à carapace molle (famille Trionychidae). La tortue à nez de cochon est présente en Papouasie Nouvelle-Guinée et dans les rivières côtières du Territoire du Nord en Australie. De nos jours, elle n’est que très peu importée et la reproduction en captivité ne va certainement pas être suffisante pour satisfaire toutes les demandes de ces prochaines années…

Caractérisations

Cette large tortue d’eau fraîche peut avoir une carapace de près de 60 cm et peser plus de 20 kg. Son nom vient de son long museau qui est mou et qui ressemble à une trompe. Contrairement à la majorité des tortues, sa carapace est couverte non pas d’écailles, mais d’une peau tannée dure tout comme les tortues à carapace molle. De plus, elle possède des membres supérieurs proches de ceux des tortues marines en forme de nageoires. Sa carapace est de couleur grise ou olive et son plastron est blanc.

dscn3695
Milieu naturel, Daly river Nothern Territory, Australia

La maintenance en captivité

Cette tortue grandi lentement et nage beaucoup. Ainsi, il faut privilégier un large aquarium avec une température constante (26-30°C), et légèrement salée. Cette espèce ne se prélasse pas au « soleil » donc il n’y a besoin d’une plage que pour les femelles gravides. La tortue à nez de cochon peut être très agressive avec d’autres individus de son espèce. Donc si vous voulez les garder en petit groupe il faut faire attention à  avoir un aquarium suffisamment grand et des cachettes.

La nourriture

La tortue à nez de cochon est omnivore. Les individus adultes préfèrent les végétaux, alors que les juvéniles sont plutôt carnivores. Elles peuvent manger des fruits, des végétaux des pellets de poisson ou des croquettes pour chat.

La reproduction

La reproduction de cette espèce est un vrai challenge en captivité. En effet, la maturité sexuelle n’arrive qu’après 14 à 16 pour les mâles et même 20 à 22 pour les femelles ! Les mâles se distinguent des femelles par leur queue plus large et plus épaisse. Ils ont aussi le cloaque positionné de manière plus postérieur par rapport au plastron que les femelles. La taille moyenne des pontes est de 7 à 19 œufs, le nid est creusé dans du sable. Le sexe est déterminé par la température d’incubation. Une température de 32°C va générer des mâles et des femelles alors qu’une température plus basse ne va produire que des mâles et une température plus haute que des femelles.

Références et conseils de lecture

  • International Turtle and Tortoise Symposium, Artner, H., Farkas, B., & Loehr, V. (2006). Turtles: Proceedings : International Turtle & Tortoise Symposium, Vienna 2002. Frankfurt am Main: Edition Chimaira.
  • Debry A. Biologie et maintenance en captivité de la tortue à nez de cochon Carettochelys insculpta. ReptilMag 41: (2010).
  • Georges, A. (2000). The Australian pig-nosed turtle (Carettochelys insculpta). Canberra: Cooperative Research Centre for Freshwater Ecology, Applied Ecology, University of Canberra.
  • Elliott, A. (2012). A guide to… Australian freshwater turtles in captivity. Burleigh, Qld: Reptile.
  • Ernst, C. H., & Barbour, R. W. (1989). Turtles of the world. Washington: Smithsonian Institution Press.