Les scinques

Egernia depressa

Le scinque pygmée a1best un petit scinque originaire des régions arides de l’Ouest Australien. Il affectionne les anfractuosités rocheuses, galeries abandonnées et les troncs creux. Ce sont des lézards très héliophiles qui ont une température corporelle préférentielle de 36°C. L’espèce est insectivore, se nourrissant de toute proie adaptée à sa taille. Reproduction vivipare, de un à  trois jeunes sont produits par la femelle chaque année après une gestation de 3 à  4 mois. La taille maximale est de 117 mm SVL. Sa petite taille et son habitat d’origine en font une espèce facile à  garder en terrarium.

tiliqua_sp_irian_jaya1bTiliqua sp. « Irian Jaya »

Le scinque à  langue bleue d’Irian Jaya (Île Indonésienne) est une espèce à part entière, qui diffère de l’espèce Australienne. Facile à  maintenir, et populaire, c’est pour moi l’espèce idéale pour le terrarium. C’est un lézard omnivore qu’il est facile de nourrir. Cependant, il faut veiller à  varier la nourriture, car le scinque à  langue bleue a tendance a montrer une nette préférence pour tel ou tel aliment, au risque de délaisser les autres.

Tiliqua gigas gigas « anerythristique »tiliqua_gigas_aneryB

Prenez un Tiliqua gigas gigas, enlevez lui le pigment rouge et vous obtenez… la forme anerythristique! Cette forme apparaît dans les listings des importateurs d’animaux sous « Tiliqua gigas Silver ». C’est une mutation simple, récessive. L’espèce s’élève de la même manière que les individus de coloration normale.

tiliqua_gigas_keyensisBTiliqua gigas keyensis

C’est une grande sous-espèce de Tiliqua gigas, pouvant atteindre 60 cm de longueur totale. Sa coloration est unique. Les jeunes naissent avec le même patron de coloration que les jeunes Tiliqua gigas, des bandes brunes foncées sur un fond gris clair. En revanche, en grandissant, les bandes s’estompent et les couleurs changent, avec parfois des teintes oranges et bleutées. Les individus plus âgés, quant à  eux, ont une coloration vert olive, voire jaunâtre, avec des mouchetures brunes ou noires.

Tiliqua sp. « patternless »

Ce tiliqua_patternless1bscinque à  langue bleue n’est pas une espèce à  part entière. D’après les informations qui circulent sur Internet, il s’agirait d’une « mutation » apparue dans un élevage hollandais. Dans une portée, des petits issus du croisement d’un Tiliqua scincoides intermedia et Tiliqua scincoides chimaerea ont présenté cette absence de bandes transversales caractéristique.

tiliqua_scincoides_scincoidesTiliqua scincoides scincoides

La sous-espèce nominale est largement répandue à  l’Est de l’Australie. Présente dans tout type de biotope (y compris dans les jardins de la périphérie des agglomérations), c’est une espèce qui s’acclimate fort bien en terrarium.