Le gecko géant de Roux – C. sarasinorum

dsc01811Le gecko géant de Roux, ou gecko à queue préhensile est plus connu par son nom latin Correlophus sarasinorum (anciennement classifié dans le genre Rhacodactylus). C. sarasinorum est un gecko arboricole et nocturne, plus grand que le gecko cilié (SVL d’un adulte environ 13 cm).

DSC05714
Patternless

Caractérisations

Ce gecko est élancé et à une peau lisse qui fait penser à du velours. Il existe plusieurs « morphs » de couleur chez cette espèce. Les « patternless » sont, comme le nom l’indique, de couleur uniforme. Avec des couleurs variant du brun-rouge, brun-jaune au brun foncé. Les morph « mottled » que l’on peut traduire par tacheté consiste en un pattern marbré de deux teintes (nous ne possédons pas d’individus de présentant ce pattern). Finalement, notre préféré le morph « white-spotted » qui consiste en quelques grosses taches blanches sur le dos.

White-collared, white-spotted
White-collared, white-spotted

Dans notre élevage, elle est toujours accompagnée du phénotype « white-collared », une bande blanche reliant les deux yeux et formant un V et des tâches sur la queue.

Le terrarium

C. sarasinorum aime grimper, il faudra donc prévoir un terrarium avec de nombreuses branches. Nous préconisons un terrarium de minimum 50x50x70cm (LxPxH) pour un mâle avec 2 ou 3 femelles. Comme pour les autres geckos vivant en zones humides, nous conseillons le substrat naturel ainsi que des plantes vertes.
En été, il est conseillé d’avoir un terrarium à une température de 24-26°C avec une baisse pendant la nuit. En hiver, la température sera légèrement plus basse, environ 22-24°C.

La nourriture

C. correlophus n’est pas compliqué à nourrir. Il appréciera la poudre Repashy, la purée de fruits ou les compotes pour bébés et les insectes, notamment les grillons.

La reproduction

dsc06657 dsc06661Comme pour les geckos ciliés et gargouilles, les juvéniles de cette espèces ne peuvent pas être sexés. Lorsque les mâles atteignent une taille de 8 cm (SVL) environ, les renflements contenant les hémi-pénis deviennent visibles ainsi que les éperons qui se trouvent de part-et-d’autre du cloaque. Il est également possible d’observer les pores présents au-dessus du cloaque. Les mâles ont deux rangées de pores.
dsc06609La reproduction chez cette espèce est un peu plus hasardeuse que chez les geckos ciliés et gargouilles. En effet, si certaines femelles peuvent pondre jusqu’à 6 fois par saison, il se peut aussi que d’autres ne produisent pas d’œufs certaines années…

Références

  • Bauer, A. M., Jackman, T. R., Sadlier, R. A., & Whitaker, A. H. (July 31, 2012). Revision of the giant geckos of New Caledonia (Reptilia: Diplodactylidae: Rhacodactylus. Zootaxa, 3404, 1-52.
  • Seipp, R., & Henkel, F.-W. (2000). Rhacodactylus: Biology, natural history & husbandry. Frankfurt am Main: Edition Chimaira.
  • De, V. P., Fast, F., & Repashy, A. (2003). Rhacodactylus: The complete guide to their selection and care. Vista, Calif: Advanced Visions.

Les animaux disponibles